Category “Héros Moderne”

Une rencontre, un drink

La brume dévorait la lumière du jour. La nuit tomba enfin, imprécise. L’air devint humide, immonde. Irrespirable. Et l’orage éclata.
Un éclair éventra le ciel et la pluie s’abattit sur nous. J’étais toujours avec Henry Naranaya.

Il entra au HB. La clientèle locale le regarda avec surprise. Lui, il ne tourna même pas un œil vers elle. Henry Naranaya s’installa au bar.
Il demanda un bourbon, sec, l’avala d’un coup, enchaîna le deuxième. Un troisième. Read More

Henry

La rencontre avec la dame avait déçu Henry, mais il cachait son dépit, trop fier qu’il était pour afficher une faiblesse.

Sur le chemin du retour, Henry aperçut une muraille de pierre rongée par le temps. Il s’approcha et découvrit, de l’autre côté, un cimetière.

Des pierres tombales que mange la verdure, tombeaux et caveaux surmontés de croix que ni le vent ni la pluie n’ont épargnées.

Il s’aventura dans les dédales des morts enterrés et oubliés, espérant à son tour oublier, oublier sa déception.

Henry Naranaya se mit à la recherche de son nom.

 

Où le cowboy séjourne-t-il?

Le caractère transitoire des campements est évident, du plus sommaire et du plus réduit (un cavalier dormant à même le sol), au plus vaste et au plus peuplé (un convoi militaire ou civil). Le refuge des hors-la-loi peut être une grotte ou une cabane décorée d’affiche « Wanted », ou encore le saloon s’Altar Keane et celui de Vienna.

Les forts, les ranchs et les camps miniers sembleraient représenter davantage des pôles de fixité. Parfois ils jouxtent des villes, une vie sociale s’organise en leur sein, ils occupent un espace important et ils sont constitués par des lieux divers (grange, écurie, corral…), mais le cowboy comme le soldat, l’un et l’autre cavalier, passent la partie le plus importante de leur existence en expéditions, en déplacements. Forts, ranchs et mines sont des lieux de passages, des points de départ et d’arrivée.

Read More