Participation à la Foire d’art contemporain de Saint-Lambert

 

La FAC 2016

Du 20 au 23 octobre 2016

Bienvenue à La FAC 2016!

La Foire d’art contemporain de Saint-Lambert est de retour pour sa 7e édition. Reconnue dans le milieu artistique comme un événement de haut niveau, La FAC respecte des normes rigoureuses tant en matière de sélection des artistes que de présentation visuelle.

Pendant quatre jours, des œuvres en peinture, sculpture, photographie, illustration, installation, arts visuels et multidisciplinaires sont présentées par plus de 35 artistes, qui discutent avec le public de leurs plus récents travaux. La FAC est l’occasion idéale pour acquérir des œuvres d’artistes contemporains des plus actuels !

Baribeau-Marchand et LétourneauBeaudryBélangerBellavanceBouvryCardinalCarrierChaumontChelkowskaClicheDéryDumaisGagnonGottiIto LaïlaLachanceLaflammeMarchettaMartelMesnardOrnerPelletierPhenixPichonRobergeStMichaelStPierreThibaudeauThibaultThibodeauTurcotVerviersWeinstein

 

Horaire

Jeudi 20 octobre, de 18 h à 21 h (vernissage)
Vendredi 21 octobre, de 16 h à 21 h
Samedi 22 octobre, de 10 h à 17 h
Dimanche 23 octobre, de 10 h à 17 h
Vernissage jeudi 20 octobre à 18 h — Entrée gratuite !

Artiste honoré 2016 : Marc Séguin

000001330004

Marc Séguin exposera une dizaine d’œuvres réalisées entre 2010 et 2016, des eaux-fortes, des sérigraphies rehaussées à la main, des œuvres sur papier en techniques mixtes et une toile, Paysage urbain, Astronaute on Flushing (2014).

(Photo : Anne Bertrand)

Né en 1970, Marc Séguin vit et travaille à Montréal et New York. Graveur doué autant que peintre prolifique, il voit son travail reconnu dès 1997. Le Musée d’art contemporain de Montréal, le Musée des beaux-arts de Montréal et le Musée national des beaux-arts du Québec ont acquis de ses œuvres. Ses estampes et ses peintures se trouvent dans de nombreuses collections corporatives canadiennes et chez d’importants collectionneurs privés du Québec, du Canada et des États-Unis. À ce jour, outre au Canada, Marc Séguin a présenté son travail dans des foires et des expositions à Madrid, Barcelone, Venise, Berlin, Cologne, New York, Miami, Chicago, Bruxelles et Namur. Marc Séguin est représenté par la Galerie Simon Blais à Montréal et par la Mike Weiss Gallery à New York, USA. Marc Séguin est également écrivain. Son premier romanLa foi du Braconnier (2009), a remporté le Prix des Collégiens 2011. Ses deux romans subséquentsHollywood (2012) et Nord Alice (2015), ont attiré autant d’attention favorable auprès de la critique littéraire. Réalisateur, il termine son premier film, Stealing Alice. Comme ses tableaux, les romans de cet artiste multidisciplinaire nous font réfléchir sur la vie, la mort, l’amour et la destruction.

www.galeriesimonblais.com

Galerie invitée 2016 : Art Mûr

Logo Art Mûr-1

La galerie Art Mûr présentera à La FAC une exposition en peinture, sculpture, photographie et multimédias de quatre artistes :Judith Berry, Michel Piquette, Jean Robert Drouillard et Jessica Houston.

Fondée en 1996, la galerie Art Mûr est devenue un incontournable de la scène des arts visuels au Canada. Elle représente une trentaine d’artistes et est fière de s’afficher comme la seule galerie d’art contemporain commerciale québécoise équitable : elle compte dans ses rangs autant d’artistes québécois que du reste du Canada, autant d’hommes que de femmes, des artistes dont la pratique englobe une variété de médiums tels que la peinture, la sculpture, la photographie, les nouveaux médias et la performance. Depuis sa fondation, la galerie cumule les projets d’envergure et est l’instigateur de collaborations avec de jeunes commissaires indépendants, ainsi que des conservateurs et des directeurs de musées canadiens. Dans le cadre de son 20eanniversaire, Art Mûr ouvrira en septembre 2016 un espace dans le Spinnerei à Leipzig en Allemagne.

http://artmur.com/

Pour Michel Piquette, l’influence des géométristes est omniprésente, la nécessité d’observation du monde sous l’œil déformant de l’imagination. Souvent très rapproché de l’univers de la peinture, il aime définir son art photographique comme l’évidence imperceptible, le dynamisme statique, des compositions subtilement simples qui extraient ces petits détails que l’inconscient négligent, et qui magnifient l’ordinaire et le flagrant imperceptible.

Les paysages de Judith Berry se sont apparus plus manufacturés qu’organiques. À première vue, le sujet des œuvres semble monumentale, mais à bien les regarder, il pourrait être plus petit, plus gérable, tels des objets posés sur une couverture ou des figures jonchant un tapis. Ces formes apparaissent palpables malgré leur échelle ambiguë.

Drouillard jeune sauveurWLe travail de Jean-Robert Drouillard découle directement d’une forme d’expression artistique traditionnelle, par la matière première choisie et la technique derrière la réalisation des sculptures. Des grandes figures dans le bois massif est un geste de mémoire. Ils ont quelque chose de l’art traditionnel ainsi que de l’art religieux.

Les œuvres multimédias de Jessica Houston concernent les thèmes de la perception, l’écologie, et la temporalité. Subtilement, elle met au défi les mythes modernes qui glorifient la technologie et le progrès. Elle utilise la couleur pour démontrer les aspects physiques et psychologiques de la perception, en effet, observant l’action d’observation.

Jean-Robert Drouillard, Jeune sauveur

INTERVENTIONS ARTISTIQUES SPÉCIALES

02_STW

Deux artistes participantes de La FAC 2016 offriront des œuvres in-situ et de l’« art relationnel », suivant une tradition qui obtient toujours un grand succès auprès des visiteurs.

 

« Home stager » le commun

Sarah Thibault investira les alentours du 81 Hooper avec des éléments référant au domaine des arts décoratifs stéréotypés du décor intérieur bourgeois. En occupant physiquement des lieux de notre environnement quotidien avec des objets à la fois grotesques et attirants, l’artiste interpelle notre relation à l’espace public en modifiant l’expérience que nous en avons.

 

Verviers-Anouk-fac-02WCréatrice de contextes,Anouk Verviers vous invite à venir Jaser d’art. Habitée par un questionnement sur le rôle de l’artiste, elle cherche dans la rencontre avec l’autre des pistes de réponses et de réflexions. Échangez dans une ambiance intime en prenant place à la mezzanine ou en aidant l’artiste à déployer son dispositif mobile dans un autre lieu particulier de La FAC

 

Œuvres collectives de médiation

Deux œuvres réalisées dans le cadre de deux médiations culturelles de La FAC en collaboration avec trois artistes seront mises en vedette cette année. Ces activités de médiation auprès de plus de 350 élèves de 7 écoles primaires de Longueuil, Saint-Hubert et Saint-Lambert se sont révélées pour les enfants une activité d’immersion artistique totale.

Hissez ho! de Marilène Gaudet et Mimi Traillette, est une grande voile multicolore en « tricot-graffiti », constituée de plusieurs pièces de carrés de tricot. L’œuvre sera installée au mât du parc Mercille en face du Centre multifonctionnel. Totem urbain est un triptyque sur le thème de la faune créé par André Dubois, artiste multidisciplinaire lambertois et 145 élèves de trois écoles en septembre et octobre 2016. Le triptyque de grand format en techniques mixtes et en collage sera exposé en salle.

 

Partenaires

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *