Une arrivée tant attendue.

Depuis hier, un évènement d’envergure se passe dans le village d’Inukjuak. Celui que plusieurs attentent depuis des mois vient enfin d’accoster dans la baie. Le brouillard a forcé les avions à rester au sol, mais n’a pas empêché les bateaux d’arriver près d’ici.

À vrai dire, ce qui aurait pu bloquer ceux-ci est la glace, qui heureusement n’est pas avec nous pour le moment. D’ailleurs, j’ai entendu dire qu’ils ont eu de la difficulté à se rendre plus au nord. (Entendu à la CO-OP, est-ce vrai ou pas?). Toutefois, ceux d’ici sont bel et bien là. J’ai appris que les bateaux ne viennent que deux fois par année. Une fois à l’été, et une autre juste avant que les glaces ne recouvrent complètement la baie. Ces bateaux transportent de vivres et des éléments qui contribuent à la vie quotidienne. Depuis, que les Inuits vivent dans des villages, ces bateaux deviennent indispensables. Nous y retrouvons tout ce qui est usuel au Sud. De la machine à laver jusqu’au 4×4. Vous imaginez bien que tout ça ne peut venir par avion. De plus, les aéroports sont relativement petits de même que les pistes. Donc, le bateau reste la meilleure solution. Je devrais apercevoir dans les rues des nouvelles machines de toutes sortes ou encore de nouveaux bateaux. C’est le moment d’aller faire ses courses à la COOP, les rayons seront pleins à craquer. La disette est terminée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *